De mon regard, je m’anéantis.

Mon fils est une petite flamme qui saute dans tous les sens et qui n’a de cesse de faire l’idiot, de chercher mon regard et lorsque je prends la peine de le regarder vraiment, hors de mon mental, je m’installe hors du temps, je m’oublie, je n’existe plus et je deviens une pure conscience,  je me sens l’univers, la vie, je ne suis plus qu’amour, je disparais, je m’anéantis.

Nos enfants nous invitent à la méditation, ce sont les plus grands maîtres que vous puissiez trouver sur terre.

Ils sont là, pour nous réapprendre à disparaitre.