L’ennemi

Commençons par une petite vidéo…je vous invite à simplement en saisir la teneur, pas la peine de la visionner intégralement.

Dans cette vidéo, on découvre une photographe “sympathique” qui, certes, n’a aucune mauvaise intention, mais qui pourtant fait partie d’un système profondément toxique pour l’épanouissement des cœurs. Comme on dit, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Car insister à dire à ces personne qu’elles sont “magnifiques” sous entend, qu’il y aurait un problème à être tout simplement ordinaire, banal voir moche. ai je le droit de me trouver banal ? il semblerait que s’observer dans notre miroir et se dire “je suis ordinaire ou banal” est pour l’inconscient collectif, forcément un problème d’amour propre, et pas un problème d’auto centrage excessif toxique sur notre aspect physique sur stimulé par l’inconscient collectif, comme le fait innocemment cette photographe.

Autrement dis, si la société plébiscitait moins les corps et plutôt les esprits, nos  miroirs réfléchirait avec plus d’intelligence.

vous me direz que j’enfonce des portes ouvertes, mais pas que…car cet auto-centrage participe de quelque chose de beaucoup plus profond et global :  l’individualisme toxique.

Le narcissisme est en réalité le désir d’être accepté par le groupe et ce désir de lien est sur stimulé au point de nous isoler dans l’obsession de soi et détruire justement ces liens humains que nous cherchions..nous ne sommes plus relié qu’à notre image, et l’on devient alors, un monde plus ou moins fermé de sensations et sentiments, peuplé d’autres qui ne sont que les porteurs plus ou moins hostiles ou joviales des projections de nos désirs ou, et frustrations.

L’ennemi, c’est l’individualisme autocentré, c’est l’individualisme poussé dans son extrême toxique, car l’individualisme en tant que tel, n’a rien de problématique, au contraire, mais si on l’hypertrophie à l’aide du narcissisme et l’égocentrisme, il devient l’arme de la décadence et l’effondrement sociétal qui va avec.

Le compliment indique où l’autre vous évalue en priorité, faites donc attention à ce que visent vos compliments (qui sont des renforcement positifs)  car toute la structure social en sera impactée. Lorsque vous complimentez, vous dites “voilà à quoi le collectif s’intéresse en premier lieu chez toi” il y a une injonction dans le compliment.

S’aimer soi même est un problème de riche, un problème artificiel d’enfants rois. ce qui  importe, c’est de de cesser de laisser le monde extérieur vous dicter comment vous devez vous percevoir et ce que vous êtes censé observez en priorité.

L’avantage de cette attention permanente sur votre petite personne, c’est qu’on vous enferme dans un jugement auto-centré et ça vous désintéresse naturellement du commun. votre énergie est tellement mobilisée sur vous, que vous n’avez pas d’énergie disponible pour les autres. vous êtes donc isolé psychologiquement dans une sorte de douce inconscience.

Pourquoi la beauté et la vie ordinaire sont-ils à ce point méprisés ?

Je vous pose la question ?   pourquoi adule t’on quelques individus isolés aux compétences particulières, au lieu d’admirer l’individu aux compétences communes ? pourquoi le paysan, celui qui nous nourrit tous, n’est-il pas la star de notre monde par exemple ? Pourquoi le système ne glorifient et  ne rétribuent t’il que la star, le golden boy ?

Parce que le paysan représente le commun, pas l’individualisme et le système ne rétribue que l’individualisme…pour preuve, d’une façon général, plus votre métier est égoïste et individualiste, plus il rapporte, plus il est nécessaire au commun et généreux, moins il est rétribué.

Aujourd’hui, on trouve même des médias en admiration devant des escrocs. l’escroc étant le summum de l’individualisme, il nous donne même des conseils et on l’applaudit pour ses “prouesses”…

je ne m’en prends pas à la personne en soi, mais a l’impacte social que ça représente de faire d’un escroc une petite star sur les plateaux de télé. c’est littéralement un empoisonnement psycho social extrême à grande échelle.

Bien sur le système caressera la tête d’un héro du commun ici où là, mais jamais un héro du commun ne sera rétribué pour son exploit à hauteur du salaire d’une star de l’individualisme.

Quel mal y a t’il à se penser ordinaire ?

et bien , c’est un mal terrible qui terrifie les médias mainstreams…car être ordinaire, c’est être commun et le système arbore le “commun” et il vous faut impérativement vous pousser  à vous  penser spécial, unique, “isolé”, différents des autres…vous êtes l’élu et vous pouvez tout faire seul, même sauver le monde !

Nous sommes bien plus humains en nous pensant banal, qu’en nous pensant “spécial”…car ça nous permet de nous relier aux autres infiniment plus facilement. L’homme banal est le maillon principal pour construire une communauté. Une cathédrale aussi bel soit elle, est avant tout constituée de pierre similaire et ordinaire.  l’homme ordinaire est l’authentique héro de ce monde ! c’est lui qui a tout construit.

le système néo libéral fait tout pour détruire nos liens, il sème la zizanie et divise au maximum tout ce qu’il peut, chaque lien détruit entre nous est une avancée de la toile du système…voilà le champ de bataille : tout ce qui nous relie humainement.

c’est pourquoi, les médias ne nous nomment jamais ” être-humain “

En avez vous pris conscience ? les médias ne nous nomment jamais “être-humain”, ils nous nomment consommateurs, usagers, clients, victimes, conspirationnistes etc…car ces mots classifient, divisent et que le pire terme qui unifie, c’est le terme “être humain”…comprenez que si au lieu de titrer  dans la press “un terroriste tue cinq victimes”, on titrait “un être humain tue cinq autres être humains”…nous ne penserions pas immédiatement à plus de sécurité et de punition et nous envisagerions d’autres solutions. qui sait ? Chercherions nous peut être à comprendre l’origine du problème en amont pour le solutionner avant même qu’il n’émerge ?

Pierre bourdieu : Qu’est ce que le néolibéralisme ? un programme de destruction des structures collectives capables de faire obstacle à la logique du marché pur.

le bonheur made in usa

individualisme
L’individualisme et l’égotisme autocentré, le bonheur made in USA

La diabolisation du commun avec cette chimère :  le communisme à la russe.

Oui, chimère…L’URSS n’était pas de l’authentique communisme, mais du capitalisme d’état et c’est précisément ce capitalisme d’état qui a conduit à la pauvreté généralisée et à l’effondrement de ce système.

entendons nous bien, je ne prône pas le communisme ou quoi que ce soit, je m’attaque à l’illusion qui nous isole les uns des autres, car l’entretien de l’histoire terrible de la catastrophe communiste sert à justement empêcher tout désir d’aller vers le commun.

Il est absurde de présenter la mise en commun, les réseaux comme quelque chose qui appauvrit et pourtant…le capitalisme a inventé ce narratif de la dystopie russe ou chacun finissait charbonnier et ou la raison de l’échec était la mise en commun et non l’individualisme corrupteur de certains pour nous pousser à nous éloigner de la construction d’entité plus axée sur le collectif.

Lorsqu’un esprit individualiste vous parlera du communisme, le résumé de son propos sera quelque chose comme “le communisme, c’est tout le monde dans la misère”..et pourtant, vous pouvez être certain que lui même connait la puissance des réseaux et du commun.

entendons nous  bien, je ne prône aucun système…je suis plus adepte de création d’une constellation de communauté, de “village”, de réseau de mise en commun, de fraternité, de re-creation du social, “faire société”, tout en ne perdant pas le lien avec le système général au risque de s’isoler, devenir une secte. Réaliser qu’au delà d’un certain nombre une communauté se corrompt, s’effondre sous son propre poids, voilà pourquoi je parle d’une infinité de constellation qui échangeraient entre elles.

pourquoi pas quelques amis pour cultiver une terre et vous procurer simplement de bons fruits et légumes…il n’y a pas grand chose à faire et changer dans nos vies finalement….juste passer à l’action et construire des relations saines plutôt que de rester centré sur votre petite vie, voilà un beau défis.

 

Le bonheur made in nature humaine

L’enrichissement à tous les niveaux le plus éfficace, c’est de s’unir, de former  des communautés

Pourquoi notre système n’est il pas articulé autours des communautés ?

 

 

Le système est une toile qui se tisse à travers nous en détruisant nos liens pour les remplacer par les siens.

Étant donné que la racine d’une structure sociale est en chaque homme, l’idéologie individualiste s’attelle à arracher cette racine du commun en chaque homme pour le rendre désireux de construire son existence seul, d’être libre : Le Self made man et pour qu’il s’isole encore plus de l’autre, il faut lui faire croire que l’homme est mauvais par nature.

En réalité, ce que nous appelons le “système” peut être visualisé comme un réseau de lien artificiel qui phagocyte le lien humain naturelle…le système détruit donc tous les liens naturels entre nous, il nous relie artificiellement, car la véritable source de la puissance…c’est le lien, la puissance d’internet, c’est qu’il nous relie.

la puissance des médias, c’est la même chose, ils sont un lien artificiel qui remplace nos liens naturelles…au lieu d’aller sur la place du village passer la soirée avec nos amis, on allume la télévision et on passe la soirée avec un plateau télévisé…les médias ont remplacés progressivement notre vie sociale et au lieu d’aller à l’église écouter le sermon du curé à la messe de 20 h, on regarde cérémonieusement le JT de 20 h…aujourd’hui, enfermé pour le covid, nos amis sont des youtubers, on en connait plus sur la vie intime du youtubers machin que sur celle de nos proches.

L’ennemi apparait enfin clairement !

Réalisez aussi que l’on attire votre attention sur le mot capitalisme ou néo libéralisme, comme étant les monstres responsables à combattre et toutes les belles âmes se mettent en branle pour s’attaquer aux monstre éthérés, intouchables puisqu’ils sont un concept.

c’est  l’idéologie de l’individualisme autocentré qu’il faut attaquer et plaidoyer activement pour une reconstruction du commun et des liens partout où on peut !  Votre propre individualisme autocentré est un ennemi tangible, c’est un conditionnement artificiel, un programme qui lutte contre vous, il vous isole, l’humilité est une clef et une source d’élévation, à chaque nouveau lien humain que vous tisserez, chaque système communautaire dans lequel vous entrez est une reconquête de l’humanité, une victoire sur le néant.

Aux âmes citoyens !